[Alone among the stars] Avis et compte-rendu

J'ai enfin réussi à tester Alone among the stars de Takuma Okada après avoir croisé plusieurs jeux dérivés sur itch.io.

Le principe du jeu est simple: on lance 1d6 et on pioche une carte d'un jeu de 54 (moins le joker). La carte obtenue est comparée à la grille puis on décrit l'exploration d'une planète et de l'élément majeur de cette planète, la carte servant d'étincelle pour l'imagination. J'ai fait une partie courte mais celle-ci m'a apporté l'émerveillement qu'avait fait miroiter No Man's Sky avant sa sortie. Je pense que je vais tester d'autres jeux avec le même système pour comparer.

Compte-rendu:

1d6: 6 et 3 de Coeur

J'étais en train de prendre une collation après avoir exploré toute la journée sans succès. La rivière serpentait au loin quand une lumière réfléchie attira mon regard. C'était un vaisseau écrasé comme je le découvris après m'être rendue sur place. Le pilote était encore aux manettes de l'appareil. Il n'avais donc pas eu le temps de s'éjecter dans cette atmosphère si légère. Il me rappela que tel pourrait être mon propre destin. Je quittais YSO 701 sans me retourner et entrai les valeurs du vecteur qui m'emmènerait loin d'ici.

5 10 de trèfle

Je faisais quelques réparations sur mon module de communication quand j'aperçus de l'autre côté du canyon une large plante étendre progressivement ses feuilles jusqu'à recouvrir toute la surface verticale du canyon. De là où 'étais elle paraissait totalement inoffensive mais j'avais u trop de prodiges et de menaces pour m'y laisser prendre. J'enregistrais alors ma position baptisant cette planète TRK 27-8.

3 6 de Coeur J'escaladais difficilement la crête d'une montagne enneigée. Il me fallait prendre de la hauteur pour décider où je dirigeai mes prochaines recherches. A peine je débouchai sur le petit plateau formant le sommet que je le vis. C'était une sorte d'obélisque octogonal en pierre noire totalement lisse. Je me demandais comment on l'avait amené là, le vent étant trop fort pour un hélitreuillage. Peut-être datait-il d'une époque sans vent. Ou peut-être avait-il été amené depuis la vallée. Ou peut-être avait-il était fabriqué à cet endroit directement. Je pris mes repères et redescendit prudemment laissant derrière moi l'étrange obélisque de RBMK 8-3.

You may also like: