[Ironsworn] Chronique des Terres de Fer: session 1

Nom: Sigmar Âge: adulte

Occupation: aide sa cousine, Adria, à tenir son commerce d’export de fer et d’argent vers les autres continents.

Liens:

* Adria, sa cousine

* Mira, commerçante naine pour qui Sigmar a le béguin

Atouts: Escarmoucheuse, Pyromancie et Conjuration

Le fer, et dans une moindre mesure l’argent, est la seule chose en relative abondance mais il ne se mine que dans les collines des Tempêtes et les Montagnes voilées. Adria organise des caravanes qui vont jusqu’à ces terres lointaines et qui échangent des produits de la vallée contre du minerai. Ce minerai est ensuite revenu aux navires marchands venus s’approvisionner. Mais l’affaire n’est jamais loin de la ruine, chaque caravane étant un investissement important. Le village de Tempêtespoir est situé au sud de la Côte déchirée, au fond d’une baie protégée où les navires peuvent jeter l’ancre en sécurité.

Peu avant de devenir adulte, ma mère m’a confié une moitié de couronne d’argent ciselée. Elle appartenait à Hjördis Edvin, reine d’Astridie, sur la Grande Terre d’avant le Grand Exode. la reine Hjördis fut assassinée par un usurpateur du nom d’Anton. Je suis une descendante directe de Hjördis. J’ignore où se trouve la seconde moitié. J’ai résolu de me rendre sur la Grande Terre et de retrouver la terre de mes aïeux. Ce voeu est encore secret. Je me souviens encore du visage de ma mère quand j’avais abordé le sujet. Je m’étais sentie comme une enfant idéaliste sous son regard amusé. Il y a peu de place pour l’idéalisme dans les Terres de Fer.

La caravane la plus importante de la saison devrait déjà être arrivée depuis plusieurs semaines. Ce n’est pas normal. Je fais le voeu de fer de la retrouver.

[Jurez un voeu de fer: coup fort (+2 élan) => Objectif: effectuer à l’envers l’itinéraire de la caravane et me renseigner dans les villages]

Je me mets en route au petit matin après avoir vérifié une dernière fois mon équipement: – lance – bouclier – provisions – couronne d’argent

[Entreprendre un voyage: voyage redoutable: j’irai jusqu’à la cité naine de Darken s’il le faut: coup faible => escale. -1 provisions]

Arrivée à Blancherivière, un petit village sur une motte dans les Hâvres. Les habitants du village sont rassemblés sur la place du village pour ce qui ressemble à une cérémonie funèbre. Un pêcheur a été victime de la crue printanière. J’attends la fin de la cérémonie pour m’enquérir de la caravane que menait Mira.

[Consulter l’Oracle: échec: Ils n’ont pas vu la caravane en question] Je reprends ma route le lendemain et m’enfonce plus encore dans les Hâvres. J’espère trouver plus de réponses rapidement. Au fur et à mesure, j’interroge les rares personnes rencontrées.

[Récolter des informations: coup faible => Quelqu’un a entendu dire que la caravane serait passée par les Sylves profondes. ]

Je décide d’orienter mes recherches de ce côté et bifurque donc vers l’ouest. Le soir venu, je décide de [Monter le camp: coup faible => se préparer] Je rassemble mes idées sur ce que je sais de cette région: pas grand chose si ce n’est que le temps y est mauvais en permanence et que la vie y est difficile notamment à cause des monstres qui rôdent. Mon peuple ne fréquente pas les elfes. Déjà parce que les elfes ne semblent pas le vouloir, mais aussi parce que beaucoup les accusent d’avoir provoqué notre Exode rapport au Cataclysme.

Le lendemain, je me remets en marche. [Entreprendre un voyage: coup faible=> Je franchis enfin le col de la colline que je gravissais depuis le matin. Malheureusement, la pluie tenace a détrempé une partie de mes rations.] Je réorganise mes provisions et décide de prendre vers le nord-ouest où il semble y avoir un chemin qui s’enfonce dans la forêt.

[Entreprendre un voyage: coup fort=> J’arrive dans une clairière où je [Monte le camp: coup fort=> se préparer, se concentrer]

Je me sens épiée. J’ai hâte de quitter cet endroit. quand je songe à Mira… se détourner ainsi de sa route au point de traverser les forêts infinies… Cela ne lui ressemble pas. Dès le lendemain, je me mets en quête d’indices du passage d’une caravane. [Récolter des informations: coup faible => les traces de la caravane se dirigent plein ouest, en plein territoire elfique.]

Le lendemain, je continue mes recherches, m’enfonçant progressivement dans la pénombre moite, toujours aux aguets.

[Récolter des informations: échec=> [En payer le prix:=> Je suis soudainement entourée de plusieurs humanoïdes portant des masques d’écorce: ce sont des elfes. Ma main droite sert nerveusement ma lance. Je sens ma dernière heure venue.

[Consulter l’Oracle: est-ce que les elfes m’attaquent?: Oui => Combat: adversaire dangereux (ndlr: je vous épargne les divers rounds de combat où je me suis trompée dans les règles) [Mettre fin au combat: coup fort!=> Grièvement blessé, l’elfe tombe à genoux et baisse la tête en signe de soumission. Lentement, il retire son masque. Lorsqu’il relève la tête, je suis frappée par sa jeunesse. Je peine à reprendre mon souffle. Les premiers nés ne sont plus hostiles mais me dévisagent ouvertement? Ai-je passé une sorte de test? Je ne sais quoi faire.

D’un ton haché, un des elfes prend la parole en langue commune et me dit que j’ai vaincu Uktannu et que je peux m’en vanter. Ce sera le prix que paiera mon adversaire pour la durée de sa vie ou de la mienne. Je me présente, à eux: Sigmar de Tempêtespoir. Je leur explique ma quête qui est la seule raison pour laquelle je me trouve sur leurs terres. Leur porte-parole (?) m’apprend alors que les membres de la caravane ont été invités dans leur campement car leur nouveau chef veut connaître la diversité des peuples. Ils m’invitent donc à venir avec eux. Je sens bien que je n’ai pas le choix.

[Atteindre un jalon: 1 case de progrès]

Tagged: Tags

0 0 voter
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments